(texte en français ci-dessous)

History of Wooden Alley, Chicago Gold Coast neighborhood

Wooden Alley is the only still clearly visible wooden alley that remains over the hundreds of kilometers that had been paved in this way in Chicago in the 19th century. It is in the Gold Coast neighborhood between N. Astor St and N. State.

At the time, Chicago, built on marshes and nicknamed the muddy city, needed a solution to make its streets functional and avoid diseases born from its swampy conditions. Wood, abundant in the region, was also cheaper than stone and paving technique using this material had been invented in Boston in the 1850s.

There was in fact a whole series of measures to make the city a healthier place and one was to raise the streets and put wooden boards on them, then paving them with wood when it turned out to be more solid.

This survivor dates from 1909 when the practice began to disappear because of its prohibitive cost as the forests around had been depleted. It was restored in 2011 at an even more extravagant cost compared to the price of current asphalting, but it owes this to its status as a historic monument.

Many others were partially destroyed during the Great Chicago Fire of 1871, and many more still exist under current coverings, says the nearby Chicago History Museum.

Until 2018, there was another one on North Hudson, but it was in much worse condition and was therefore finally covered with modern techniques.

To go see this remaining wooden alley, follow Walk in Chicago # 4, the Magnificent Mile and the Gold Coast. It takes you from the Riverwalk in the Loop to the Chicago History Museum not far from Lincoln Park. It also passes through the chicest neighborhoods of the city and it’s where you’ll find this alley aptly named Wooden Alley.

Une allée en bois et son histoire, quartier de la Gold Coast à Chicago

Il ne reste qu’une allée en bois clairement visible sur les centaines de kilomètres qui avait été pavé de cette façon à Chicago au 19ième siécle et elle est dans le quartier de la Gold Coast entre N. Astor St et N. State St.

A l’époque, Chicago, bâtie sur des marais et surnommé la cité boueuse, avait bien besoin d’une solution pour rendre ses rues fonctionnelles et éviter les maladies nées de ces conditions marécageuses. Le bois, abondant dans la région, était aussi moins cher que la pierre et la technique de pavage utilisant ce matériaux avait été inventée à Boston dans les années 1850.

Il y eu en fait toute une série de mesures pour faire de la ville un endroit plus sain et cela débuta par surélever les rues et mettre dessus des planches en bois, puis les paver de bois quand cela s’avéra plus solide.

Cette survivante date de 1909 quand la pratique commença à disparaître à cause de son coût devenu prohibitif, les forêts alentours ayant été totalement exploitées. Elle a été restaurée en 2011 pour un coût encore plus extravagant comparé au prix un revêtement actuel mais elle doit cela à son statut de monument historique.

Beaucoup d’autres ont été partiellement détruites pendant le grand feu de Chicago en 1871 et beaucoup d’autres encore existent sous les revêtements actuels affirme le musée d’histoire de Chicago qui se situe non loin.

Jusqu’en 2018, il y avait d’ailleurs une autre sur North Hudson mais elle était en bien plus mauvais état et a donc finalement été recouverte d’alsphate.

Pour aller voir Wooden Alley comme elle est nommée, vous pouvez suivre la Promenade à Chicago numéro 4, le Magnificent Mile et la Gold Coast. Elle vous fait partir du Riverwalk dans le Loop et va jusqu’au musée d’histoire de Chicago non loin de Lincoln Park. Elle passe aussi par les quartiers les plus chics de la ville et c’est là que vous verrez cette allée en bois.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Content available on request - Contenu disponible sur demande